L’association Champvent souhaite faire revivre une proposition culturelle dans cette ancienne grange reconvertie en salle de spectacle, fermée depuis près de dix ans. Elle fut le lieu de résidence et de création des Compagnons de Mère Folle pendant plus de trente ans. Après bien des tentatives, une association a vu le jour et ses membres s’activent pour que les gradins du Nid se remplissent et que planches et cœurs vibrent à nouveau.

L’objectif est de proposer une saison culturelle dès l’automne 2020. L’équipe de bénévoles est actuellement à pied d’œuvre pour élaborer un projet artistique original qui guidera son action de manière durable et fédérera des artistes locaux, régionaux et pourquoi pas d’autres venus de plus loin, beaucoup plus loin…

Devenir adhérents de l’association Champvent pour soutenir le projet ou pour participer à la vie de l’association

Le conseil d’administration

L’association est composée d’un conseil d’administration d’une quinzaine de membres élu·es parmi les membres bénévoles lors de l’assemblée générale ordinaire de l’association. Elles et ils sont missionné·es pour prendre les grandes décisions concernant l’association. Les administrateurs et les administratrices ont également pour mission d’accompagner les membres bénévoles dans leur engagement associatif notamment grâce à l’animation de commissions de travail.

Les membres du conseil d’administration, aux compétences variées et aux horizons divers, sont des acteur·trices du monde du spectacle (artistes, technicien·nes, administrateur·trices, médiateur·trices, intervenant·es…), de l’éducation populaire, de l’enseignement spécialisé, du tourisme, ainsi que des artisans vignerons. Cette combinaison de personnalités assure un savant équilibre entre création, diffusion et pratiques artistiques, connaissance du terroir et ouverture à d’autres cultures…

Pour définir ses actions et affiner ses propositions, l’association a institué un collectif artistique qui rassemble des personnes physiques ou morales choisies pour leurs compétences artistiques ou techniques.

Les missions

1. Faire revivre un site d’exception

L’association Champvent se mobilise pour que Le Nid contribue à préserver et à faire revivre un patrimoine unique sur son territoire. Il s’agit d’un vaste bâtiment en pierre auquel on accède par un porche voûté en plein cintre ouvrant sur de grands terrains arborés. La partie la plus ancienne du bâtiment, jouxtant le porche est une ancienne dîme des moines de Cluny datant du douzième siècle.


Un tinailler a été ajouté en 1840 et transformé en salle de spectacles en 1980. Cette salle chauffée de 180 m² est équipée d’infrastructures techniques professionnelles tant en matière d’éclairage scénique que de diffusion sonore. En savoir plus sur Le Nid.

2. Participer au rayonnement du nom Chardonnay

Le projet porté par le Nid est largement inspiré par son implantation dans le village de Chardonnay, et qui plus est, dans un ancien tinailler. Pour l’équipe de bénévoles, il s’agit de promouvoir une certaine idée de l’art de vivre, de l’œnologie et de la gastronomie. Ces éléments fondateurs se concrétisent dans une proposition d’associations mets, vins, spectacles et expositions.


La programmation artistique s’accompagne de dégustations de vins locaux, pour la plupart issus de l’agriculture biologique, et de préparations culinaires de chef·fes locaux·ales renommé·es. Le Nid se veut ainsi un lieu unique qui concourt à la renommée de la culture locale qu’il s’agisse de vieilles pierres, de nobles millésimes, de plats raffinés ou d’explorations artistiques. A l’image du cépage, le Nid s’ouvre sur le monde, du plus local au plus lointain et prend des engagements pour une planète plus respectueuse, plus durable et plus juste.

3. Animer un espace de propositions artistiques et culturelles

Le Nid est né de la somme des volontés individuelles, qui, fédérées autour d’un projet, produisent une énergie collective pour faire vivre la culture et l’éducation populaire en milieu rural. Paille, crin, plumes, brindilles, tous ces éléments différents qui accolés les uns aux autres, solidement entremêlés, deviennent un lieu unique, solide, protecteur et accueillant.
Le Nid propose à ses adhérent·es, et plus largement, à toutes celles et tous ceux qui le souhaitent, de vivre des expériences collectives et originales.

  • Rêver : S’émouvoir, rire, pleurer et se laisser porter dans des voyages artistiques
  • Créer : S’autoriser à s’émanciper du prêt à consommer et laisser parler notre imagination, notre histoire, notre culture
  • Coopérer : S’appuyer sur les compétences de tous et toutes pour agir ensemble dans un projet collectif
  • Animer : Donner à notre territoire rural un nouvel accès à la culture, aux arts, à l’autre, aux autres
Imperial Kikiristan